Vœux du maire

Les vœux du maire se sont déroulés le samedi 7 janvier à 11h en mairie de Ploubazlanec.
Veuillez trouver ci-joint le discours du maire Mr Vibert Richard.

"Mesdames et Messieurs, Chers amis

Deux années de pandémie ont occulté la traditionnelle cérémonie des vœux du maire. Alors, permettez-moi de partager mon plaisir avec les élus, et de vous accueillir chaleureusement aujourd’hui pour un moment d’échanges, de partage et de convivialité.
Pour ce rendez-vous chers amis, j’ai décidé de casser les codes établis et de ne pas vous présenter un inventaire à la Prévert qui consisterait à faire le déroulé de la liste des réalisations faites sur la commune au cours des mois passés, les médias, les réseaux sociaux, les journaux de la commune se chargeant de l’information.
J’ai donc décidé de sortir du discours « conventionnel » pour vous faire découvrir ce qu’est en réalité la fonction du Maire dans une commune quelle qu’elle soit, grande, moyenne, petite, riche ou pas, dense ou moins dense car beaucoup de citoyens ne s’imaginent peut-être pas le poids de la fonction que porte le 1er magistrat, ou n’en ont peut-être qu’une vague idée. Aussi je vous invite à endosser le costume de maire durant mes propos et d’imaginer.
Durant les 6 ans de son mandat, le maire est, avant tout, responsable devant l’Etat et devant les Administrés de la commune qu’il gère. La multiplicité de ses compétences et de ses responsabilités l’oblige à s’adapter à la réglementation et à la législation en vigueur, autrement dit d’être particulièrement attentif aux textes de loi et à leur application.
Le maire est avant tout le représentant de la commune. Il met en œuvre les décisions prises par le conseil municipal, ou il peut prendre lui-même certaines de ces décisions. Il a également des pouvoirs qui lui sont propres, en matière de sécurité et de prévention.
Il doit s’occuper de l’organisation administrative des services, des effectifs, des ressources humaines, du budget et de la gestion du patrimoine.
Mais, Il doit aussi s’occuper de toutes les tâches d’organisation de la commune : le règlement de la circulation et du stationnement par la publication d’arrêtés municipaux.
Il signe les autorisations des permis de construire et plus globalement les autorisations d’urbanisme pour l’aménagement de sa ville et des travaux communaux après avoir consulter les avis des services d’instruction de l’agglomération et les avis de l’architecte des bâtiments de France pour les secteurs concernés.
J’ouvre ici une parenthèse pour préciser qu’actuellement le PLU que nous appliquons depuis 2014 permet des constructions sur un foncier total de 20ha, mais dès l’été prochain le PLUi (plan local d’urbanisme intercommunal) entrera en vigueur, ramenant la surface constructible sur la commune à 2ha93 c’est-à-dire à 9 fois moins de possibilité qu’aujourd’hui. Ces nouvelles directives des services de l’État ne vont pas dans le sens des nombreuses demandes que nous recevons en mairie, il en est de même pour les 57 communes que compte la GPA. L’objectif visée à l’horizon 2050 par l’état, c’est le ZAN (zéro artificialisation nette) en résumé plus aucune consommation des terres agricoles ou naturelles. Quand on entend l’actualité aujourd’hui, il ne se passe pas une journée sans que soit évoqué le réchauffement climatique qui entraîne une mutation de la population du Sud vers le Nord, ce que nous constatons chaque été. Où logera-t-on ces « mutants » dans 30 ans. Je vous donne rendez-vous pour en reparler le moment venu.
Dans les 2 ans à venir une centaine de maisons ou logements sortiront de terre à Ploubazlanec (14 au Huitel, 5 sur terrain derrière la pharmacie, 13 à Loguivy de la mer, 11 appartements face à la mairie et 50 maisons sur les terrains situés au-dessus des services techniques. Nos écoles, nos commerces, nos artisans seront les bénéficiaires de l’arrivée de ces nouveaux propriétaires.

A toute ces inquiétudes urbanistiques qu’il doit gérer, Le maire a également des tâches qui sont liées au pouvoir de police et judiciaire qui lui sont propres, Il peut aussi agir comme médiateur pour régler des litiges dans le meilleur des cas.

Si le maire délègue une partie de ces fonctions à ses adjoints ou à ses conseillers municipaux…il ne faut surtout pas oublier qu’il reste le seul responsable de leur exécution.

Si les pouvoirs du Maire sont nombreux, il se découvre des dons d’équilibriste et il doit jongler avec la sécurité publique, les finances, l’environnement, les questions juridiques, le culturel, les associations et les nombreuses questions et interrogations de ses administrés auxquelles il n’est pas toujours possible d’apporter la réponse qu’ils attendent.
Si la confiance entre un Maire et ses administrés est déterminante pour accomplir son mandat, il a, ce devoir d’honnêteté envers eux. Cela signifie qu’il lui faut rendre des comptes et donner les éléments pour comprendre les choix qui sont faits. On peut ne pas être d’accord, contester, mais il est important d’assumer ses responsabilités d’élus politiques. C’est le cas entre autres lorsque le maire applique le programme pour lequel il a été élu.
Un maire doit faire preuve d’un grand pouvoir relationnel (l’écoute, la compassion, l’esprit d’équipe), car il lui faudra comprendre les revendications mais aussi les inquiétudes de ses administrés, être capable de les faire se sentir écoutés et d’être capable de les défendre.
Il faut aussi avoir du charisme, être un bon orateur pour transmettre ses idées et savoir convaincre. Enfin, une capacité d’analyse et de synthèse l’aideront à prendre chaque jour de nouvelles décisions. Mais pour cela, le Maire doit pouvoir s’appuyer sur son équipe : les Adjoints et les Conseillers mais également sur tout le personnel administratif et tout le personnel technique car,…. le bon fonctionnement d’une mairie dépend en grande partie des relations humaines existantes entre le Maire, les Elus et l’ensemble du personnel.
Le métier de maire, car c’est devenu un métier, est à la fois un métier de bureau et de terrain et il doit aller à la rencontre de sa population, des partenaires, visiter ou inaugurer des lieux.
Il remplit une multitude de tâches qui impliquent sa disponibilité et son investissement constants, quel que soit le jour de la semaine. Ce sont les mariages ou les baptêmes du samedi, ou les cérémonies officielles des jours fériés, qui viennent conclure des semaines souvent très chargées.
Le Maire doit être accessible, et doit accepter d’être interpellé à tout moment par les habitants de sa commune. Interpellé OUI, mais il est inadmissible cependant que les Élus, maires ou conseillers municipaux, subissent des invectives, des insultes, des menaces ou des atteintes matérielles ou corporelles, la démocratie ne doit pas emprunter de tels chemins et, je profite de l’instant pour apporter tout mon soutien à quelques collègues de l’Agglomération qui ont subi ou qui subissent encore cet état de fait. Tous les Maires condamnent de tels comportements.
C’est un métier prenant qui demande un grand dévouement, c’est avant tout une vocation. Le Maire ne doit pas être l’exutoire de certains individus. On compterait à ce jour plus de 900 maires démissionnaires à travers le pays et plusieurs centaines de conseillers. Ils ne supportent plus de servir de défouloir.
Nous, Élus, sommes au service de nos concitoyens afin de leur apporter un mieux vivre. Nous avançons ensemble grâce aux projets émergeants qui se réalisent avec le temps. Je suis maire aujourd’hui et je reste enthousiaste et passionné comme la plupart de mes collègues pour réussir dans la mission qui m’a été confiée et je continuerai à honorer cette fonction tant que vous me témoignerez votre confiance.
Voilà en quelques mots ce qu’est la fonction du Maire, elle répond à toutes les exigences en gardant à l’esprit le bien-être de ses administrés.

Avant de conclure et que nous puissions nous réunir autour d’un verre, je voudrais vous faire part de mon optimisme raisonnable suite aux négociations que je mène depuis plusieurs mois dans la plus grande discrétion avec le monde médical, pour vous annoncer qu’un médecin s’installera sur notre commune avant l’été, dans un premier temps dans la structure mobile installée sur le parking de la mairie et qui comporte 2 cabinets médicaux, un secrétariat, une salle d’attente, l’aménagement se fera prochainement puis le transfert se fera dans le bâtiment prévu à cet effet lorsque les travaux de rénovation qui débuteront en février prochain seront achevés 12 mois plus tard. Après cette nouvelle attendue certainement ou tout du moins espérée, je tiens à remercier l’ensemble des services techniques et administratifs pour le travail accompli, merci également au personnel des écoles et des cantines, merci encore aux présidents des associations et aux bénévoles qui participent activement à la vie de notre commune, merci à tous les Élus qui travaillent à mes côtés, merci enfin aux personnes que je n’ai pas citées mais qui par leur action participent activement au bien vivre à Ploubazlanec. Après ces remerciements permettez-moi mesdames et messieurs de vous adresser tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année, à vous, à vos familles et à vos proches. Vœux auxquels j’associe l’ensemble du conseil municipal. Vœux que j’adresse à tous nos anciens qui sont dans des maisons de retraite et à toutes les personnes qui sont actuellement hospitalisées.
Et Bonne année à nos amis Alsaciens de Bischoffsheim. Avec le souhait de vous retrouver l’année prochaine.
Merci "