EXPOSITION SCULPTURES DE DANIELE BRAGONI

Exposition de sculptures monumentales de Daniele Bragoni


Cette année, la municipalité a choisi d’exposer le sculpteur Daniele BRAGONI et ses trois sculptures monumentales sur le parvis de la mairie.

  • GRAND BRAGONIUM
  • DANTE
  • FORMA NELL’ONDA

Le sculpteur Daniele Bragoni

Le travail de Bragoni se distingue immédiatement par l’élégance de « son onde », à laquelle il a même donné son nom « Le Bragonium ». Celle-ci, il la décline dans beaucoup de matières différentes.
Mais d’où lui vient cet amour pour le marbre et précisément cette recherche perpétuelle de rendre cette matière souple et légère ?
Comprendre Bragoni, c’est comprendre son italianité. Comme beaucoup d’italien, Daniele n’a pas vu le jour dans son pays. Il est né au Luxembourg mais très jeune il part faire ses études en Italie, à Carrara en toscane. Ce lieu sera déterminant pour sa formation, tant au niveau sculptural qu’au niveau de sa personnalité. Il se retrouve enfin chez lui parmi les hommes des Alpes Apuanes. Cette ville qui le construira et qui lui apprendra à façonner le marbre interviendra tout au long de sa carrière artistique.
En constante réflexion intellectuelle et formelle, il essayera de trouver entre Pisano, Michelangelo et Leonardo une interprétation personnelle de moyen d’introduire ses sentiments dans la matière. Voilà qu’après 20 ans de confrontations, il trouve dans l’onde cet équilibre qui est autant formel que psychologique. Force, sentiments et réflexions, sont au diapason. Son voyage au Japon en 1997 l’a aidé à aller vers l’essentialité dans son travail. C’est en France et plus précisément à Saint Priest en 2008, que l’artiste italien, à l’opportunité de mettre en application le fruit de ses pensées, en créant le mémorial de la Paix. Cette œuvre, est une des plus significatives avant les Bragonium. Déjà précédemment, par la réalisation en 2001 de la sculpture monumentale Mutatis au Luxembourg, ensuite en 2002, de Morphologie à Pékin en Chine, l’artiste comprenait l’importance de la courbe mais aussi de l’intériorité de toutes choses. La matière se révélait et Daniele en même temps.
Soutenu par sa compagne de vie, Chantal De Jaeger et analyste d’art, Daniele prend pleinement conscience de ses capacités et potentiels artistiques. Aussi, s’installer en Bretagne, est un nouveau rêve qu’ensemble ils ont réalisé. Dans un rythme de vie plus essentiel, proche de la nature et cette lumière naturelle qui est très inspirante et a attiré l’artiste, c’est ici qu’il a décidé d’installer son atelier. Les échanges entre sa création et les personnes font partie de la vie et il espère que chaque personne qui a envie de le rencontrer, de voir comment il travaille viendra à sa rencontre. Il ne faut pas connaître l’art pour en parler, il faut juste y être sensible !