Jean Perrin

Jean PerrinJEAN PERRIN (1870 -1942) est un physicien, chimiste et homme politique français. Il a reçu le prix Nobel de physique de 1926 pour ses travaux sur la « discontinuité de la matière, et particulièrement pour sa découverte de l’équilibre de sédimentation ».

En 1895, Jean Perrin démontre que les rayons cathodiques sont composés de corpuscules de charge électrique négative. Jean Perrin effectua les expériences pour vérifier les prédictions d’Einstein. Il démontre en 1908 un accord complet entre théorie et expérience, ce qui confirme l’existence effective des atomes, proposée un siècle avant par John Dalton, et il détermine par plusieurs méthodes une valeur précise du nombre d’Avogadro.

En 1898, Jean Perrin postule à la charge de cours de chimie-physique de la faculté des sciences de l’université de Paris. Il est en concurrence notamment avec Pierre Curie. Bien que plus jeune que Curie, Perrin obtient finalement le poste à la faveur de son statut de normalien et d’agrégé. C’est dans le cadre de l’École normale supérieure, et dans le contexte de l’affaire Dreyfus, que Jean Perrin s’entoure d’un groupe d’amis indéfectibles, par affinités politiques notamment : ils sont tous socialisants, et farouchement dreyfusards. Il s’agit d’Émile Borel, de Pierre et Marie Curie et de Paul Langevin. Ils militent tous àLigue des droits de l’homme dès sa fondation, et participent également aux premières universités populaires. Le clan Borel, Curie, Langevin et Perrin est très soudé. Au cours de leur longue amitié, ils organiseront des dîners entre intellectuels, auxquels participent Paul Painlevé, Paul Adan, Charles Péguy, Léon Blum, Édouard Herriot, entre autres. En 1940, Jean Perrin fuit avec le gouvernement, qui se réfugie à Bordeaux devant l’avancée allemande. Son fils, Francis Perrin, se porte candidat en novembre à la succession de sa chaire de chimie-physique de la Sorbonne. Jean embarque en juin avec les ministres et les députés à bord du paquebot Massilia, qui leur permet de se réfugier à Casablanca ; de là, ils sont emmenés par l’SS Excambion, en décembre 1941, et ils débarquent à New York le 23 décembre 1941. Perrin y meurt le 17 avril suivant.


 La météo de ses prochains jours

 

Minimale : ° C

Maximale : ° C

 

Minimale : ° C

Maximale : ° C

 

Minimale : ° C

Maximale : ° C

 

Minimale : ° C

Maximale : ° C

 

Minimale : ° C

Maximale : ° C

Source : prevision-meteo.ch

 Écrire un mail à la mairie de Ploubazlanec

[contact-form-7 404 "Not Found"]